La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Lun 14 Oct - 11:24

La salle Fernand-doré à Troyes était le siège de la Gestapo pendant l'occupation. Ce batiment est en très mauvais état et n'a bénéficié d'aucune restauration depuis bien longtemps.

Voici la coupiure de presse du 24 spetembre dernier :

avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Jeu 28 Nov - 10:42

Il semble que l'ANACR Auboise suit l'affaire de prêt avec la ville de Troyes. Je mettrais plus d'informations prochainement.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Jean-François BRILLANT le Sam 14 Déc - 0:42

Le devenir de la salle Fernand Doré pose, une nouvelle fois, les mêmes questions :
> quel est le véritable intérêt patrimonial de cet édifice ? Ce n'est, à la base, qu'une salle de cinéma. Sans aucune originalité architecturale.
> quel est l'intérêt historique de cet édifice ? Certes, ce fut un lieu de torture utilisé par la Gestapo. Mais doit on entretenir à grands frais tous les endroits qui virent à l'oeuvre les barbares nazis ? Si tel est le cas, il y a des centaines de granges et de fermes à trvers la France qui doivent être entretenus... Jusqu'à la fermeture de la salle, bien peu de monde se préoccupait de son passé... D'ailleurs, qui s'en préoccupe aujourd'hui ? Un individu isolé, qui "fait du volume" en multipliant les affiches sur les façades. Il suffit de deux minutes pour constater qu'elles sont toutes l'oeuvre de la même personne.
> pourquoi ce bâtiment s'est-il trouvé réduit à l'état de quasi-ruine ? Aucune dépense d'entretien n'a été faite depuis des années. Les volets tombent en morceaux, La charpente présente des signes évidents de faiblesse. L'installation électrique est moyennâgeuse. Je n'ose même pas parler des sanitaires...

Je ne suis ni Troyen, ni Aubois. Mais il me semble que d'autres édifices, beaucoup plus marquents, justifieraient un engagement financier en vue de leur préservation pour les générations futures...




Jean-François BRILLANT
Sergent-chef/Maréchal des logis-chef

Messages : 236
Date d'inscription : 15/11/2012

http://www.servir-et-defendre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Lun 16 Déc - 8:48

Oui il est possible de se poser la question comme ça... Ca coute cher de conserver des vieilleries dont la plupart des gens se foutent, et surtout en période de crise..... C'est un point de vue qui tient la route en effet...

Car même si tout n'est pas sauvable, si tout ne peut être entretenu a grand frais par la République, on peut aussi se poser la question de façon différente ou du moins essayer :

Combien y-a t-il de batiment a caractère historique (je parle juste 2ème guerre mondiale et qui présentent un interêt ) à sauver ou qui le mériterait dans le département de l'Aube ? Aucun a ma connaissance

Combien y-en a t-il qui ont été sauvegardés ou entretenus jusqu'a aujourd'hui ? a priori aucun je crois...pourtant il y en avait quelques uns...détruits, transformés, etc...

Actuellement la Ville de Troyes, ainsi que des associations semblent justement travailler sur un ou des projets pour sauvegarder le batiment Fernand Doré. Beaucoup d'associations sauvegardent, entretiennent le patrimoine...
Je devrais avoir plus d'infos aujourd'hui...

patrice
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Jean-François BRILLANT le Lun 16 Déc - 21:00

Admin a écrit:
Actuellement la Ville de Troyes, ainsi que des associations semblent justement travailler sur un ou des projets pour sauvegarder le batiment Fernand Doré.

Mais pourquoi la ville de Troyes n'a-t-elle rien fait depuis 50 ans pour entretenir cet édifice ? Son état de décrépitude avancé est pourtant connu de longue date. Quant aux associations qui se mobilisent... Nous avons parlé de l'une d'elle récemment... nos points de vue étaient assez proches !

Jean-François BRILLANT
Sergent-chef/Maréchal des logis-chef

Messages : 236
Date d'inscription : 15/11/2012

http://www.servir-et-defendre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Mar 17 Déc - 8:54

Je ne sais pas si le batiment n'etait pas jusqu'a un certains temps du domaine privé....ce qui pourrait expliquer cela...

Je n'ai pas plus d'info pour l'instant, je dois rencontrer une personne de la ville et je lui en parlerais...
affaire a suivre

patrice
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Lun 23 Déc - 10:13


avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Lun 5 Mai - 8:09

Le lien de la pétition pour sauvegarder ce batiment :

http://www.petitions24.net/signatures/la_maison_fernand_dore_a_troyes_ne_doit_pas_disparaitre/
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Jean-François BRILLANT le Mar 30 Sep - 7:59

Info de l'Est Eclair en date du 30.09.2014 :

Ancien dortoir de soldats, la salle Fernand-Doré gardera porte close

Les deux audits de la salle Fernand-Doré, l’un mémoriel, l’autre technique, ont rendu leurs conclusions: la salle n’accueillera plus aucun événement culturel

Jean-François BRILLANT
Sergent-chef/Maréchal des logis-chef

Messages : 236
Date d'inscription : 15/11/2012

http://www.servir-et-defendre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Commandos M le Mar 30 Sep - 9:13

Bonjour, je ne comprends pas que l'on peut pas faire de ce bâtiment un musée sur l'occupation et la libération de Troyes... surtout que dans la région on en a pas...

On préfère utiliser de l'argent pour loger et nourrir des gens qui n'ont rien à faire en France Rolling Eyes Rolling Eyes

Commandos M
Caporal-chef/Brigadier-Chef

Messages : 113
Date d'inscription : 14/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Mar 30 Sep - 11:18

je verrais pour mettre l article de presse.

On sait depuis le début que la ville ne veut pas mettre d'argent dans le bâtiment. Seule une association pourrait faire quelque chose...
La priorité actuelle pour une ville comme Troyes est bien ailleurs....
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Dim 2 Nov - 14:11



Voici donc les toutes dernières nouvelles concernant la salle. L'article de presse est d'aujourd'hui 2 novembre 2014.
Donc la salle ne va pas disparaitre.
Par contre :
- sera t-elle restaurée puis entretenue ?
- sera t-elle mise aux normes ?
- quelle sera son utilisation ?

Toutes ces questions n'ont pas encore de réponse....

avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Jeu 26 Mar - 13:53

Infos complémentaires : la salle Fernand doré ne semble pas avoir été occupé par la Gestapo (info troyes). La plaque souvenir posée dessus "aurait" été installée parce que les propriétaires du bâtiment voisin ayant accueilli cette gestapo ne voulaient pas d'une plaque sur leur maison.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Jeu 26 Mar - 13:53

Voici d'autres infos trouvées sur le net :

PREUVES que la Maison Fernand Doré a bien été utilisée par la Gestapo et ses services.

*Lettre du 21 juillet 1942, du Préfet ( SG B. Paton) à la Sicherheitspolizei, 32 Bd Gambetta, dont l’objet est « la concentration des juifs aptes au travail. (Archives de l’Aube : Archives du Bureau de liaison =ABL)

*Lettre du 24 juillet 1942 du Préfet de l’Aube (signée du SG B.Paton) à la Sicherheitspolizei, (pas d’adresse, mais il s’agit d’une série de lettres adressée au 32 Bd Gambetta). M Brunner, instituteur à l’école Jules Ferry (Centre d’Internement) dépose un tract communiste qu’il a reçu. (ABL)

*Lettre du 8 septembre 1942 du Préfet ( SG B. Paton) à la Sicherheitspolizei, 32 Bd Gambetta dont l’objet est la « concentration des juifs étrangers ». (ABL)

*Lettre du 27 mars 1943 du Préfet ( SG B. Paton) à la Sicherheitspolizei, 32 Bd Gambetta, donnant la liste des enfants juifs arrivés à Troyes et désormais inscrits au fichier. (ABL)

*Lettre du 30 mars 1943, du Préfet ( SG B. Paton) à la Sicherheitspolizei, 32 Bd Gambetta dont le sujet est « Mouvements de la population juive ». (ABL)

* Lettre du 25 juillet 1943 adressée au 32 Bd Gambetta : « Concentration des juifs aptes au travail ».

* Autres lettres extraites du même volume, dans des dossiers différents, lues par JM Van Houtte, journaliste à l’Est Éclair : 28/9/42, 25/9/42, 5/10/42, 17/10/42, 20/10/42, 1/3/41, 18/5/43. (Voir Van Houtte).

*Aucun érudit troyen (Sté Académique, Vie en Champagne, etc.) ne met en doute ce que tout le monde savait pendant l’occupation. Michel Roche, Jacques Schweitzer, René Vigo, JM Maignien, Thierry Leroy,

*Ainsi Jacques Schweitzer, historien local, ancien adjoint au maire dit « En principe, il y avait au moins 3 endroits où la Gestapo a torturé : le Conservatoire Bd Gambetta (Fernand Doré), la maison Raoul Valton (= la maison Marot) et la Kommandantur (Devred). » On peut y ajouter la prison Hennequin, et un immeuble rue des Cordeliers

* Article de René Vigo sur Amable Massis (Sté académique). « Dans la nuit glacée, trouble et gémissante de l’Occupation, les locaux du Conservatoire sont réquisitionnés par la Gestapo ». Le Conservatoire se réfugie 9 rue Beaujean. Il ajoute : « A la Libération, l’immeuble du Bd Gambetta se retrouve dans un piteux état, hachuré de traces sanglantes. Une plaque extérieure entretiendra le douloureux souvenir des atrocités commises. »

* Plaque commémorative placée sur la façade de la maison Fernand Doré en…. « Ici, durant l’occupation de 1940 à 1944, les tortionnaires de la Gestapo ont martyrisé des Patriotes Français avant leur exécution ou leur Déportation : Français, ne l’oubliez jamais. »
La mairie avait prétendu que la plaque avait été placée sur la maison Fd Doré parce que les propriétaires du 34 (alors privés) ne le souhaitaient pas et que, faute de mieux, on l’a placée là. Un peu gros !!! (Voir ci-dessus René Vigo).

* Panneau apposé en 2012, par la Mairie de Troyes, contre la grille de la Vallée suisse en face de la maison Doré : « Au cours des années 1940-1945 (1), dans cette maison, furent martyrisés par la Gestapo des résistants patriotes avant d’être internés, déportés, exécutés ». La photo de la Maison Doré est au-dessous avec cette légende : « Elle se situait à l’angle du boulevard Gambetta et de la rue Diderot ». Ce « elle se situait » a déclenché la campagne de notre collectif, puisqu’il faisait penser que l’immeuble allait disparaître.
(1) Les dates laissent songeur, la Libération étant intervenue en août 1944.

* Tous les journalistes de l’époque confirment ces informations. Ils en témoignent comme par ex. l’Indépendant de l’Aube du 22 avril 1953 ou les ANACR et ADIRP sont réunis « devant le Conservatoire de musique qui fut, de sinistre mémoire, occupé par la Gestapo, ». (Voir les commémorations ci-dessous)


*CDRom du CDRP La Résistance dans l’Aube : «  Dès 1940, la Gestapo s’installe dans ces 2 immeubles ». Suivent des témoignages dont le plus précis est celui d’Albert Chrétien qui décrit la salle de torture dans les combles de la maison Doré.

* MINUTES du Procès de la Gestapo de Troyes par le tribunal militaire de Metz en 1952. (Archives Le Blanc (36)). Ces archives sont en cours de consultation.
Une pièce nous indique déjà :
Le dénommé Hans Pfeffer témoigne : « M. Massis, pourra témoigner que je lui ai fait restituer  un certain nombre d’objets mobiliers qui garnissaient l’immeuble que nous occupions à Troyes. » (Il s’agit bien sûr du Conservatoire dont Amable MASSIS était directeur).

*Tous les ans depuis la Libération un défilé se rend autour du 27 avril (le dimanche) devant la maison Fernand Doré – Conservatoire de musique, où il est spécifié dans chaque discours, « Siège de la Gestapo ». Des gerbes y sont déposées et des discours prononcés par les organisations patriotiques à l’initiative de la FNDIRP et de l’UNADIF. (Voir articles dans ADIRP-HISTORIQUE). Il est impossible que les dirigeants Daniel Giroux (frère du maire), Henri Cunin ou Marcel Veyssière, ou Marguerite Pavoille, les maires Fernand Giroux puis H. Terré. Les députés Briot, Noël (ancien déporté) se soient prêtés à un quelconque simulacre de commémoration en face d’une maison qui n’était pas la bonne.

*Contre-preuves apportées par la mairie : Photo de la collection Guillemin (1944) montrant la grande salle du conservatoire avec cette mention : « L’intérieur de la Gestapo ». La mairie affirme que, puisqu’on y voit au centre une grande table entourée de fauteuils et sur la droite des lits sommaires en bois, entassés, il s’agit d’un gîte pour soldats. D’ailleurs, à la libération, une photo montre 2 femmes arrachant une pancarte sur la façade de l’immeuble : « Wehrmacht Übernachtung ».
Cela ne prouve rien. Soit il y a eut fin 44 un changement d’affectation, la Gestapo étant transférée au 34, soit c’est un leurre puisque la Gestapo n’a jamais indiqué en France où étaient ses bureaux. Elle avait par ex. aussi l’habitude de changer fréquemment ses plaques de voiture.

*Page de l’Almanach de l’Est-Éclair en 1946 qui montre 2 photos : à gauche l’immeuble Marot («  Le siège de la fameuse Gestapo ».) A droite la maison Doré (« La gendarmerie allemande »). C’est la seule image qui puisse semer un doute. Elle indique toutefois que la maison Doré servait aussi aux Allemands qui occupaient à peu près tout le Boulevard.
Cette note contredit la photo précédente qui montre une pancarte indiquant un hébergement pour soldats.

Témoignages : Nous les étudions en sachant déjà que les lieux de torture furent disséminés dans 4 endroits. (Voir note Schweitzer).

En conclusion : la maison Fernand Doré a bien été le siège officiel de la Gestapo pendant quelques années.
Son caractère mémoriel est évident. Il est reconnu par la mairie de Troyes, mais le mot mémoriel ne semble recouvrir pour elle que la destination musicale de l’immeuble (le Conservatoire de musique). Elle veut démontrer en effet que c’est dans la maison Marot que sévissait la Gestapo ce que nous contestons fortement.
Nous nous posons donc la question de savoir quelle a été l’utilité et le but d’une telle étude historique ?
Nous souhaitons que soit conservé cet immeuble et qu’il soit réhabilité (même à moindre frais) afin qu’il puisse servir aux troupes amateurs et professionnelles théâtrales ou musicales.


avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Jeu 26 Mar - 13:54

D'autres infos sur :
http://adirp10.unblog.fr/
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Ven 1 Mai - 14:35

copie du message de benoit posté ce jour et reprenant en partie le message ci-dessus :



Reste à savoir si l'on précisera que la Gestapo a sévi majoritairement au Conservatoire de musique (32 boulevard Gambetta et 2-4 rue Diderot).
Les données suivantes le prouvent.
PREUVES de l’occupation la Maison Fernand Doré (Conservatoire) par la Gestapo et ses services.
*Lettre du 21 juillet 1942, du Préfet ( SG B. Paton) à la Sicherheitspolizei, 32 Bd Gambetta, dont l’objet est « la concentration des juifs aptes au travail. (Archives de l’Aube : Archives du Bureau de liaison =ABL)
*Lettre du 24 juillet 1942 du Préfet de l’Aube (signée du SG B.Paton) à la Sicherheitspolizei, (pas d’adresse, mais il s’agit d’une série de lettres adressée au 32 Bd Gambetta). M Brunner, instituteur à l’école Jules Ferry (Centre d’Internement) dépose un tract communiste qu’il a reçu. (ABL)
*Lettre du 8 septembre 1942 du Préfet ( SG B. Paton) à la Sicherheitspolizei, 32 Bd Gambetta dont l’objet est la « concentration des juifs étrangers ». (ABL)
*Lettre du 27 mars 1943 du Préfet ( SG B. Paton) à la Sicherheitspolizei, 32 Bd Gambetta, donnant la liste des enfants juifs arrivés à Troyes et désormais inscrits au fichier. (ABL)
*Lettre du 30 mars 1943, du Préfet ( SG B. Paton) à la Sicherheitspolizei, 32 Bd Gambetta dont le sujet est « Mouvements de la population juive ». (ABL)
* Lettre du 25 juillet 1943 adressée au 32 Bd Gambetta : « Concentration des juifs aptes au travail ».
* Autres lettres extraites du même volume, dans des dossiers différents, lues par JM Van Houtte, journaliste à l’Est Éclair : 28/9/42, 25/9/42, 5/10/42, 17/10/42, 20/10/42, 1/3/41, 18/5/43. (Voir Van Houtte).
*Aucun érudit troyen (Sté Académique, Vie en Champagne, etc.) ne met en doute ce que tout le monde savait pendant l’occupation. Michel Roche, Jacques Schweitzer, René Vigo, JM Maignien, Thierry Leroy,
*Ainsi Jacques Schweitzer, historien local, ancien adjoint au maire dit « En principe, il y avait au moins 3 endroits où la Gestapo a torturé : le Conservatoire Bd Gambetta (Fernand Doré), la maison Raoul Valton (= la maison Marot) et la Kommandantur (Devred). » On peut y ajouter la prison Hennequin, et un immeuble rue des Cordeliers
* Article de René Vigo sur Amable Massis (Sté académique). « Dans la nuit glacée, trouble et gémissante de l’Occupation, les locaux du Conservatoire sont réquisitionnés par la Gestapo ». Le Conservatoire se réfugie 9 rue Beaujean. Il ajoute : « A la Libération, l’immeuble du Bd Gambetta se retrouve dans un piteux état, hachuré de traces sanglantes. Une plaque extérieure entretiendra le douloureux souvenir des atrocités commises. »
04.02.2015 3 DSP 10000 Troyes
* Plaque commémorative placée sur la façade de la maison Fernand Doré en.... « Ici, durant l’occupation de 1940 à 1944, les tortionnaires de la Gestapo ont martyrisé des Patriotes Français avant leur exécution ou leur Déportation : FRANÇAIS, NE L’OUBLIEZ JAMAIS. »
La mairie avait prétendu que la plaque avait été placée sur la maison Fd Doré parce que les propriétaires du 34 (alors privés) ne le souhaitaient pas et que, faute de mieux, on l’a placée là. Un peu gros !!! (Voir ci-dessus René Vigo).
* Panneau apposé en 2012, par la Mairie de Troyes, contre la grille de la Vallée suisse en face de la maison Doré : « Au cours des années 1940-1945 (1), dans cette maison, furent martyrisés par la Gestapo des résistants patriotes avant d’être internés, déportés, exécutés ». La photo de la Maison Doré est au-dessous avec cette légende : « Elle se situait à l’angle du boulevard Gambetta et de la rue Diderot ». Ce « elle se situait » a déclenché la campagne de notre collectif, puisqu’il faisait penser que l’immeuble allait disparaître.
(1) Les dates laissent songeur, la Libération étant intervenue en août 1944.
* Tous les journalistes de l’époque confirment ces informations. Ils en témoignent comme par ex. l’Indépendant de l’Aube du 22 avril 1953 ou les ANACR et ADIRP sont réunis « devant le Conservatoire de musique qui fut, de sinistre mémoire, occupé par la Gestapo, ». (Voir les commémorations ci-dessous)
*CDRom du CDRP La Résistance dans l’Aube : « Dès 1940, la Gestapo s’installe dans ces 2 immeubles ». Suivent des témoignages dont le plus précis est celui d’Albert Chrétien qui décrit la salle de torture dans les combles de la maison Doré.
* MINUTES du Procès de la Gestapo de Troyes par le tribunal militaire de Metz en 1952. (Archives Le Blanc (36)). Ces archives sont en cours de consultation. Une pièce nous indique déjà : Le dénommé Hans Pfeffer témoigne : « M. Massis, pourra témoigner que je lui ai fait restituer un certain nombre d’objets mobiliers qui garnissaient l’immeuble que nous occupions à Troyes. » (Il s’agit bien sûr du Conservatoire dont Amable MASSIS était directeur).
*Tous les ans depuis la Libération un défilé se rend autour du 27 avril (le dimanche) devant la maison Fernand Doré – Conservatoire de musique, où il est spécifié dans chaque discours, « Siège de la Gestapo ». Des gerbes y sont déposées et des discours prononcés par les organisations patriotiques à l’initiative de la FNDIRP et de l’UNADIF. (Voir articles dans ADIRP-HISTORIQUE). Il est impossible que les dirigeants Daniel Giroux (frère du maire), Henri Curin ou Marcel Veyssière, ou Marguerite Pavoille, les maires Fernand Giroux puis H. Terré, les députés Briot, Noël (ancien déporté) se soient prêtés à un quelconque simulacre de commémoration en face d’une maison qui n’était pas la bonne.
04.02.2015 4 DSP 10000 Troyes
*Contre-preuves apportées par la mairie : Photo de la collection Guillemin (1944) montrant la grande salle du conservatoire avec cette mention : « L’intérieur de la Gestapo ». La mairie affirme que, puisqu’on y voit au centre une grande table entourée de fauteuils et sur la droite des lits sommaires en bois, entassés, il s’agit d’un gîte pour soldats. D’ailleurs, à la libération, une photo montre 2 femmes arrachant une pancarte sur la façade de l’immeuble : « Wehrmacht Übernachtung ».
Cela ne prouve rien. Soit il y a eut fin 44 un changement d’affectation, la Gestapo étant transférée au 34, soit c’est un leurre puisque la Gestapo n’a jamais indiqué en France où étaient ses bureaux. Elle avait par ex. aussi l’habitude de changer fréquemment ses plaques de voiture.
*Page de l’Almanach de l’Est-Éclair en 1946 qui montre 2 photos : à gauche l’immeuble Marot (« Le siège de la fameuse Gestapo ».) A droite la maison Doré (« La gendarmerie allemande »). C’est la seule image qui puisse semer un doute. Elle indique toutefois que la maison Doré servait aussi aux Allemands qui occupaient à peu près tout le Boulevard. Cette note contredit la photo précédente qui montre une pancarte indiquant un hébergement pour soldats.
Témoignages : Nous les étudions en sachant déjà que les lieux de torture furent disséminés dans 4 endroits. (Voir note Schweitzer).
En conclusion : la maison Fernand a bien été le siège officiel de la Gestapo pendant quelques années.
.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Ven 1 Mai - 14:39

Concernant cette photo de deux femmes arrachant la pancarte « Wehrmacht Übernachtung », si quelqu'un a un scan ce serait intéressant de l'avoir !

merci d'avance.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Benoit le Ven 1 Mai - 15:03

L'image est à réclamer à  Emmanuel Saint Mars (Maison du Boulanger) qui la présente dans son audit sur la Maison Doré.
Ci joint par ailleurs l'extrait du discours de Amable Massis (directeur du conservatoire jusqu'en 1946) effectué lors de son intronisation comme Membre résident ) la Société Académique de l'Aube, le 18 janvier 1968 (origine du document: Archives départementales).

" En 1940, le Conservatoire fut occupé par la Gestapo qui, en outre, élut domicile dans mon appartement de la rue Diderot ( soit le 4 comme l'indique le fond Massis  à la médiathèque de Troyes). Monsieur Marcel Vitoux m'offrit alors la maison  de son fils Pierre pour y installer le Conservatoire, lequel fonctionna , 9 rue Beaujean, grâce à cette amicale et généreuse hospitalité , pendant  4 années"

Pierre Benoit

Benoit
Soldat

Messages : 6
Date d'inscription : 29/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Ven 1 Mai - 15:26

Ok je vais lui demander car je n'ai pas vu cette photo dans le fond de la Maison du Boulanger.

De plus nous lui avons montrer ce panneau allemand du 32 bd Gambetta .....

Merci pour vos infos.

Si on peut se rencontrer ?

cordialement
patrice
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Benoit le Ven 1 Mai - 15:36

Pas de problème pour se rencontrer;
Mon téléphone:
O3 25 43 12 11 et 06 86 40 35 94
Pierre Benoit
9, rue François Gentil.
10000 Troyes.
Cordialement.

P.B

Benoit
Soldat

Messages : 6
Date d'inscription : 29/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Ven 1 Mai - 15:50

je serais de permanence a l'expo maison du Boulanger samedi et dimanche...

Si vous passez nous voir, nous aurons l occasion d'en parler

cordialement
patrice
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Benoit le Ven 1 Mai - 18:31

je passerai le samedi.
Cordialement.

P.B

Benoit
Soldat

Messages : 6
Date d'inscription : 29/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par patrice10 le Lun 25 Mai - 19:56

avatar
patrice10
Sous-lieutenant

Messages : 644
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Champagne-ardenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Mer 3 Juin - 17:09



Le nouveau monument mis en place par la municipalité de Troyes. Au fond la salle Doré.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Admin le Sam 16 Avr - 13:12

Nouvel article sur la salle dans l'Est-eclair du 23 mars dernier :

L a réhabilitation de la maison est tout à fait possible. D’après l’audit, elle tient debout. Il faut qu’elle soit reconstruite afin d’offrir au centre-ville un lieu culturel », annonce Anna Zajac, en brandissant le diagnostic sanitaire commandé par la Ville de Troyes, lors de la réunion du collectif de défense de la salle Fernand-Doré.

Galvanisé par la reconnaissance de l’aspect mémoriel du lieu et encouragé par les conclusions du diagnostic sanitaire, le collectif monte au créneau et exige que des travaux soient engagés de toute urgence.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6304
Date d'inscription : 01/11/2012

http://lesarmeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle Fernand-doré vouée a disparaitre ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum